6 juin 2018

Une petite perle de littérature jeunesse : Les Plieurs de temps

Ces derniers temps je t'ai plutôt causé par ici de très très bons livres pour ados. Permets-moi de changer un tout petit peu de lectorat et je t'emmener dans les vertes contrées de la littérature jeunesse. Enfin, les livres pour ados sont de la littérature jeunesse, hein. Moi, je te parle des bouquins pour enfants qui ont entre 8 et 12 ans. Les jeunes lecteurs. La littérature pour les juniors. Oh et puis merde, on s'en fout de la dénomination de cette catégorie d'âge, je veux tout simplement te parler des Plieurs de temps


Note : le mot « temps » sera beaucoup employé pendant cette chronique.

Tout commence avec Robin qui fait la découverte d'une horloge dans le grenier de ses grands-parents. Lors d'une partie de cache-cache endiablée, une de ses sœurs manque de passer à travers le plancher et c'est en criant « STOOOoooop ! » que notre héros se rend compte qu'il peut suspendre le temps. Il ne tarde pas à faire le lien avec son nouveau pouvoir et la mystérieuse horloge. Le temps qu'il passe enfermé dans celle-ci est proportionnel au temps qu'il peut stopper. Presque au même moment, Anthony fait lui aussi la découverte d'une horloge qui lui donne le pouvoir de revenir cinq minutes en arrière. Les deux garçons sont désormais des Plieurs de temps. 

26 mai 2018

Interview de Joanne Richoux (Les Collisions)


Les Collisions grandit si vite, le voici déjà âgé de presque deux mois ! Je me suis prise ce texte en pleine figure il y a quelques semaines et je passe depuis mon temps à le mettre dans les mains (averties) de toute personne qui croise ma route. Cela me permet ensuite de commencer de formidables conversations à base de « t'as vuuuu c'est trop bieeeen » ou de « aaaaah mais jamais j'aurais pensé qu'il allait faire çaaa ! ». Une fois l'excitation de la découverte retombée, je me suis rendue compte que la discussion la plus constructive que je puisse avoir serait avec l'autrice du livre elle-même. Je me suis lancée, et cela donne une très chouette interview que je te laisse découvrir... maintenant !

Bonjour Joanne ! Merci beaucoup d’avoir accepté cette interview. Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Bonjour Lucille, merci à toi de ma la proposer ! 
Moi c’est Joanne, j’ai 27 ans, je suis née en région parisienne puis j’ai migré ; d’abord en auvergne pour la crise d’ado, ensuite à Grenoble pour des études de psychologies. J’écris depuis que mes doigts sont capables de tenir un stylo, mais le réel virage professionnalisant date de l’année dernière.

10 mai 2018

Sauveur & Fils, Marie-Aude Murail - ENFIN LU !

JE L'AI LU ! ENFIN ! J'AI LU SAUVEUR & FILS !

On me bassine de ce livre depuis mon premier stage en librairie. Tous les gens avec qui j'ai travaillé m'en parlaient avec des étoiles plein les yeux. En soi, j'étais confiante ; Marie-Aude Murail est une autrice incontournable en littérature jeunesse et, même si j'en ai lu peu, j'aime ses livres (j'en ai même chroniqué un en 2012, c'est dire !). Mais le temps a filé, d'autres nouveautés ont attiré mon attention et je n'ai fais que suivre de loin l'évolution de la série Sauveur & Fils. Série qui s'est achevée en janvier avec un tome 4 que de nombreux ados sont venus s'arracher à la librairie. Ma curiosité a été de nouveau piquée face à cet engouement. Je me suis dit que ce serait con de passer à côté d'un bouquin qui faisait autant l'unanimité et de continuer de le conseiller sans l'avoir lu (#confessiondelibraire). Mes chères collègues ont d'ailleurs applaudi ma décision.

Eh bien l'univers de la librairie avait raison d'insister : Sauveur & Fils est un sacré bon roman.

22 avr. 2018

Le plaisir de relire des livres ou les coïncidences inexplicables de ma passionnante vie

Aujourd'hui je ne t'embarque pas dans une énième chronique livresque. Déjà, de un parce que cette semaine je t'ai déjà servi un avis sur le génial Les Collisions que tu devrais filer découvrir, et de deux, parce que je suis censée passer tout mon temps libre à réviser mes partiels. Ou à écrire mon mémoire. Ou les deux à la fois. Donc, normalement, à ne pas écrire des articles de blog comme la bonne procrastinatrice que je suis. Mais bon, on ne se refait pas. Je préfère traîner sur Internet - et plus particulièrement focaliser mon attention sur Netflix plutôt que sur mes cours d'analyse financière de librairie. Ah, Netflix, monopole de mon amour et du paysage télévisuel de ces dernières années. Même si j'avoue (énormément) kiffer les séries originales que le géant américain propose (The end of the f***ing world et 13 reasons why, vous avez mon cœur ), mon activité principale consiste à re-re-re-garder des shows archivés qui viennent d'autres chaînes et d'une autre époque. C'est ainsi que je me retrouve les matins à mater un épisode des Totally Spies, à enchaîner avec un Lie to me au hasard et à finir l'aprem avec Skins

Skins

LES GARS (et les meufs, ne soyons pas exclusifs). SKINS. LA VIE.