26 sept. 2019

Brève - Ce qu'il se passe en librairie lorsqu'une personnalité publique meurt


La mort de Jacques Chirac a été annoncée ce matin. Les médias s'emparent de la nouvelle, en faisant l'éloge du personnage ou remontant à la surface les affaires louches qui lui sont attachées. Dans la boîte mail de la librairie, nos représentants s'affolent : on reçoit déjà des bons de commande pour réassortir nos rayons de livres sur l'ancien Président sortis quelques mois ou années plus tôt. Chers clients, chères clientes, lecteurs et lectrices, préparez-vous à voir fleurir sur les tables de vos librairies préférées les livres de Simon Laplace, Paul Poulade, déjà lancés en réimpression, les livres de poches de Jean-Louis Debré, les livres documentaires sur la Cinquième République, des essais aux éditions la Découverte, les tomes des mémoires de Chirac, quelques livres sur Bernadette Chirac pour faire bonne mesure... sans oublier certains éditeurs qui ont sous presses depuis un certain temps des ouvrages hommages, du genre C'était Chirac à L'Opportun (ça ne s'invente pas). Et sans doute quelques offices sauvages qui vont se glisser dans les cartons de la semaine prochaine. Bref, j'espère qu'aucun autre ancien Président n'aura l'audace de mourir dans les prochains jours, les libraires vont déjà avoir de quoi bien s'occuper avec un seul. Au moins, ça ne fera pas comme cet été à la mort de Toni Morrisson avec tous ses livres en réimpression au lendemain de son décès avant que nous ayons le temps de passer nos quantités. Là, on a l'embarras du choix ! En tout cas, aujourd'hui, on a fait de l'opportunisme comme on a pu avec ce qui nous restait en rayon...

On fait avec ce qu'on a !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lâche un com's, comme disent les jeunes branchés de 2010