13 mars 2012

Top Ten Tuesday [12]



Rendez-vous initialement créé par The Broke and The Bookish puis repris en français par Iani.

Les 10 phrases, répliques et / ou citations préférées

Waouh, voici un thème très large ! Je dépasse les 10 citations, mais ce sont pour moi les plus belles ♥
Mais les gens, c'était autre chose. Ceux qu'on ne connaît pas. Ces vies qui nous frôlent à toute vitesse comme des poteaux télégraphiques par la vitre du train.

Timothée de Fombelle
Vango - Entre ciel et terre

Il y eut un cri, un appel. Et ce fut tout.

Timothée de Fombelle
Vango - Un prince sans royaume

On peut relever des dizaines et des dizaines de citations dans les deux tomes de Vango ! Tout est si beau... ♥
La première, je l'adore, tout simplement. C'est la première fois que Vango quitte son île et qu'il fait l'expérience des gens. 
J'ai choisis la deuxième, car pour moi, c'est la plus belle. Peut-être que ceux qui n'ont pas lu le livre ne la comprenne pas, mais ce bout de phrase est très important... 


Mon grand-père, y faisait des babouches... Et mon grand-père, y disait toujours... "Les babouches, c'est comme les gens, dans ta vie, t'en auras plein : des bonnes, des mauvaises, des belles, des laides, des trop raides, des trop molles, des trop petites, des trop grandes, des qui donnent des ampoules, des plus ou des moins confortables. Et si t'as de la chance, tu trouveras celles qu'Allah a faites pour toi... Alors enfile tes babouches, mets-les l'une devant l'autre, et tu verras bien où elles te mèneront...

Jean-Luc Marcastel
Le dernier hiver

Une phrase magnifique de Khalid, un personnage du Dernier hiver que j'ai énormément aimé. Il a plein de phrases en rapport avec son grand-père qui faisait des babouches, mais celle-ci est ma préférée. 


Il était pareil à un vitrail brisé : une chose magnifique et cassée ; un million de couleurs tombées au sol où nulle lumière ne peut les traverser.

Parfois, des mots m'échappent sans que je sache d'où ils viennent ni pourquoi. Ils sont pareils à des étoiles filantes qui traversent l'univers en tournoyant, des masses brûlantes et lumineuse que rien ne peut arrêter. 

Glenda Millard
Une tribu dans la nuit
lire mon avis ici 

Un destin, ça se mord, ça se plie, ça se brise, s'il le faut. Ce n'est pas un mur derrière lequel on peut s'abriter en pensant à ses petits intérêts ! 

Aimer, c'est faire passer l'autre en premier. L'amour, c'est aimer plutôt qu'être aimé.

Pierre Bottero
Tour B2, mon amour

Comment faire ce Top sans évoquer Pierre Bottero ? Ne bougez pas, d'autres citations de lui arrivent ! 


 
Il y a deux réponses à cette questions. Comme à toutes ces questions. Celle du savant et celle du poète...

Les hommes sont comme les nuages. Ils sont chassés en avant par un vent mystérieux et invisible face auquel ils sont impuissants. Ils croient maîtriser leur route et se moquent de la faiblesse des nuages, mais leur vent à eux est mille fois plus fort que celui qui souffle là-haut. 


Élan de vie
Murs oubliés
Libre. 


Limites sans cesse repoussées,
Plaisir infini,
Écriture.
 


Pierre Bottero
Le pacte des marchombres - Ellana 

Le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant.  

Les mots sont des armes, les mots sont des dons, les mots ne se gaspillent pas.  

• Comme un vent irrésistible
La vie suit ses courbes invisibles et file
Vers l'avant.



La douleur infinie de celui qui reste
Comme un pâle reflet de l'infini voyage
Qui attend celui qui part.
 


La mort est un cadeau que nous offrent ceux qui partent.
Un cadeau exigeant, écrasant, mais un cadeau.
La possibilité de grandir, de comprendre, de s'ouvrir, d'apprendre.
 


Pierre Bottero
Le pacte des marchombres - Ellana, l'envol

- Que deviennent les rêves qui se brisent ? 
- Les rêves ne se brisent pas. 
- Que deviennent les rêves qui se brisent ? 
- Le terreau des rêves à venir. 

Lorsque l'ombre t'est refusée, choisis la lumière puisque être visible est souvent le meilleur moyen de ne pas être vu. 

Un chant.
Comme un appel hypnotique.
Qui tourbillonne. 

Pierre Bottero
Le pacte des marchombres - Ellana, la prophétie
   

8 commentaires:

  1. Wah ! Les citations... moi je les oublient toujours.. celles ci sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
  2. Que j'aime les citations de Pierre Bottero, surtout celles de la trilogie Ellana !

    RépondreSupprimer
  3. "Le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant."

    Je n'ai encore rien lu de Pierre Bottero, mais j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  4. Pierre Bottero. ♥ Je crois qu'il n'y a pas de mot assez fort pour décrire ce qu'il peut transmettre par l'écriture.


    "La douleur infinie de celui qui reste
    Comme un pâle reflet de l'infini voyage
    Qui attend celui qui part."

    Celle la m'avait fait beaucoup réfléchir quand je l'avais lu.

    J'ai hâte de lire Vango pour découvrir tous ces beaux passages ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Coup de coeur pour ta citation du vitrail!

    RépondreSupprimer
  6. J'aime Pierre Bottero. Surtout la citation du savant et du poète qui est reprise plusieurs fois dans le livre (notamment à la fin je crois).
    Et il y en a une que j'adore qui est cité à la première page "D'un monde à l'autre" de la "Quête d'Ewila" mais qui n'est pas de Pierre Bottero, c'est d'un certain C.B. :
    "Et l'enchanteur,
    maître des mots et des fleurs,
    naquit,
    enfant sage au milieu des tulmultes.

    RépondreSupprimer
  7. Aller, un dernier passage pour la route, encore extrait "D'un monde à l'autre" (j'ai le livre sous la main) :
    "Velours.
    Coton.
    Laine.
    Dentelle.
    Velours.
    A chaque pas, le mercenaire frappait comme un forcené, exaspéré d'être ralenti par ces ruses de fillette.
    Soie.
    Coton.
    Acier."

    Ce passage m'a fait beaucoup rire ;)
    Pour ceux qui ne connaissent pas, le mercenaire veut tuer la fille mais elle fait apparaître des draps qu'il est obligé de déchirer avec son épée pour l'atteindre.

    RépondreSupprimer
  8. Mes préférées sont celles de Pierre Bottero ! Tu m'en as fait découvrir de jolies, merci beaucoup !

    RépondreSupprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !