19 avr. 2018

Les Collisions, Joanne Richoux - Jeux dangereux

Allez, allez, je vais dire ce que tout le monde pense et on pourra passer à autre chose : la couverture brodée rappelle vachement celle d'À la place du cœur. Ça c'est fait, on peut passer à la suite. Hum, attendez, j'ai autre chose : c'est la deuxième fois qu'on trouve la réinterprétation d'un classique dans la collection Exprim. La première fois, c'était avec Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, qui reprenait les grandes lignes des deux Eugène Onéguine de Tchaikovsky et de Pouchkine. Et depuis début avril, on peut trouver sur les tables des librairies Les Collisions, reflet des Liaisons Dangereuses

Les Liaisons Dangereuses, donc. On va jouer cartes sur table, toi et moi : je n'ai jamais lu ce livre ou vu une quelconque adaptation. Vas-y, tu peux crier au scandale si tu veux. Ce n'est pas grave de ne pas avoir lu beaucoup de classiques, surtout si des livres aussi bons que Les Collisions viennent combler tes lacunes en culture générale.

Page 21, l'un des personnages principaux te pitche l'histoire comme un roi. Fin XVIIIe, la Marquise de Merteuil charge Valmont de la venger de l'un de ses anciens amants, Gercourt, en séduisant son innocente promise, Cécile de Volanges. Valmont s'exécute, tout en convoitant une autre femme, la vertueuse Madame de Tourvel. D'autres personnages gravitent autour de ces deux nobles manipulateurs, comme Danceny, le maître de musique de Cécile. Bref, ça c'est pour la version originale. Dans le remake spécial Collisions, le décor de ces intrigues n'est pas une cour libertine mais un lycée banal. On y trouve des ados populaires, paumés, premiers de la classe ou encore rebelles. Ici, pas d'échanges épistolaires ; les manipulations de Merteuil / Valmont 2.0 se font en direct live devant nos yeux effarés. Ils sont jeunes, dangereux et n'ont aucune limite.

25 mars 2018

Le Gang des Prodiges, Marissa Meyer - Super-héros addictifs

Je n'ai jamais été une grande fan de PKJ. Petite, j'ai dévoré La Guerre des Clans puis Les Gardiens de Ga'Hoole, des séries à rallonge qui mettent en scène respectivement des chats et des chouettes. Plus tard, je suis évidemment tombée dans Hunger Games, après un détour par la très bonne série de fantasy Les Chroniques du Monde Émergé. Mais je ne me suis jamais intéressée aux autres titres de leur catalogue, les jugeant trop plein de romance ou surfant trop sur la vague des dystopies. Bon, en soit ce n'est pas très grave, ces livres ont l'air de plaire à beaucoup de gens et de mon côté, je trouve mon bonheur avec d'autres maisons d'édition. 

Cependant, mes a priori ont été balayés la semaine dernière quand l'équipe de PKJ a invité des libraires à une présentation de leurs titres à paraître  en 2018. Fatalement, quand les éditeurs et éditrices te parlent avec sincérité de leurs coups de cœur, tu ne peux être que tentée. En plus de cette chouette présentation, nous avons eu un temps d'échange avec Marissa Meyer, l'une des autrices phares de la maison (Les Chroniques Lunaires). En l'entendant parler de son dernier livre, Le Gang des Prodiges, je me suis jetée sur le service de presse proposé et n'ai pas tardé à le dévorer.  Et... wow.


WOW MAIS QU'EST-CE QUE C'ÉTAIT BIEN !

7 févr. 2018

Les Insoumis du blizzard, Fanny Abadie - Post-apo glaçant

2330. Le monde est dévasté par un blizzard mortel. Les derniers survivants se sont réfugiés sur le continent africain, mais quelques insoumis continuent d'occuper les villes peu à peu ensevelies sous la neige. Tu vas suivre une communauté réduite qui occupe la Vieille Bourse de Lille. Elle est composée de six jeunes de 10 à 16 ans et de cinq adultes, dont Kelsang le chef. Leur devise est simple : RAISON, DÉVOUEMENT, DISCIPLINE. T'es pas là pour rigoler : tu la boucles quand ton estomac crie famine, tu n'as le droit à aucune possession pour éviter les convoitises, tu respectes le strict emploi du temps, en bref, tu obéis à Kelsang sinon tu finis au frigo (comme s'il ne faisait pas assez froid). Les jeunes se sont habitués à ce système contraignant et trouvent chacun des combines pour le contrer. Bon, ils sont courageux mais pas téméraires et ne rebellent vraiment. Après tout, ils font partie d'une communauté, il faut se serrer les coudes ! Mais tout va changer lorsque deux des jeunes filles, Nejda et Liv, ont leurs règles pour la première fois.

Leurs règles. Je suis bien d'accord, c'est un élément perturbateur pour le moins étonnant. Mais on comprend à demi-mot que cela fait des décennies que l'espèce humaine a abandonné la procréation naturelle et conçoit directement les bébés en laboratoire pour leur offrir le meilleur patrimoine génétique possible. À cause de ces trifouillages biologiques excessifs, les organes reproducteurs humains ont perdu de leur efficacité pour devenir finalement inutiles. Donc quand il fait -20000°C dehors, que les laboratoires sont inaccessibles, et qu'on est plus que onze dans un rayon d'une centaine de kilomètres, perpétuer l'espèce se révèle un peu compliqué. 
Jusqu'à ce que les deux filles aient leurs règles. 
Sauf qu'elles ne savent pas ce que c'est.
Sauf que les adultes, eux le savent. Et ils ont un plan.

21 janv. 2018

Six of Crows VS Les chroniques de Zi T1. Phelan - De la difficulté de rentrer dans un nouvel univers imaginaire

Décidée à commencer 2018 sur des bonnes bases, j'ai décidé de me remettre à lire de la fantasy. Ça faisait des années que je ne m'étais pas plongée dans une bonne saga - en 2017 j'ai seulement remis le nez dans le premier tome de la trilogie À la croisée des mondes pour découvrir son préquel La Belle Sauvage et voyagé en compagnie du one-shot La Princetta et le Capitaine, une odyssée merveilleuse signée Anne-Laure Bondoux. Bref, de bonnes lectures mais des univers soit déjà connus, soit exploités rapidement en un seul livre.

Alors, guidée par de bons échos de lecteurs, je me suis lancée dans la lecture du premier tome de Six of Crows !
J'ai abandonné à la page 177.

Les Six of Crows sont une bande d'adolescents rassemblés par Kaz, membre du gang des Dregs qui évoluent dans les bas-fonds d'une ville portuaire. Les Six ont pour mission de s'infiltrer dans un palais réputé inviolable afin d'enlever Bo Yul-Bayur, apparemment détenteur du secret de la fabrication d'une drogue dévastatrice. Cette mission suicide se révèle d'autant plus difficile qu'aucun des membres de l'équipée de peut se saquer.

Six of Crows est assaisonné d'une dose de magie. Les Grishas sont des humains aux dons particuliers ; ils peuvent par exemple ralentir les battements de cœur, soigner les plaies... Ce sont des êtres craints et même chassés par certains peuples. Évidemment, dans la bande des Six of Crows on trouve une Grisha et un représentant de ce peuple qui les considère comme des erreurs de la nature.