20 sept. 2016

Pour le plaisir des yeux #11 Zulma


Avouez-le, lorsqu'on passe en librairie, il y a toujours des livres magnifiques sur lesquels on bave (avec élégance, bien entendu) ! Certes, souvent ils sont assez chers, mais on a tellement envie de craquer... Dans ce rendez-vous, je propose à vos petits yeux de briller de désir pour ces beaux objets !

Afin de varier la forme de ce rendez-vous, j'ai décider de vous présenter cette fois-ci non pas un livre ou un album, mais une maison d'édition entière. Votre œil s'est-il déjà posé lors d'une virée en librairie sur les couvertures graphiques et colorées des éditions Zulma ? Avec quelques exemples, c'est mieux :

 Rosa Candida
Rosa candida
Audur Ava Olafsdottir
Le Messie du Darfour
Le Messie du Darfour
Abdelaziz Baraka Sakin

Jeudi dernier, la librairie L'Histoire de l’œil (Marseille) a reçu Laure Leroy, fondatrice et directrice des éditions Zulma. Installés dans le jardin au fond du magasin, nous avons passé un agréable moment dans la fraîcheur du soir. Laure Leroy est revenue sur la création de sa maison qui fête ses 25 ans, l'origine de son nom (cherchez du côté de Balzac, notamment...), les tirages, les prix reçus, ces fameuses couvertures réalisées par le graphiste David Pearson sur la base d'un minuscule résumé de l'histoire envoyé... et a surtout présenté ses livres, textes dénichés dans le monde entier et édités avec passion. Son catalogue est riche et, une fois présenté, accompagné de quantité d'anecdotes d'éditeur, on n'a qu'une envie : se plonger dans tous les livres des éditions Zulma, tous plus beaux les uns que les autres !
Pour ma part, je n'ai pas encore eu l'occasion d'en lire un - ça ne saurait tarder - mais j'ai tout de même décidé de vous présenter ceux que j'ai retenu (il suffit de cliquer sur la couverture pour accéder à la présentation du livre sur le site des éditions Zulma).

 La vie en cinquante minutes
La vie en cinquante minutes
Benny Barbash
 Le Complexe d'Eden Bellwether
Le Complexe d'Eden Bellwether
Benjamin Wood

 Le Garçon
Le Garçon
Marcus Malte
 Théodose le Petit
Théodose le Petit
Razvan Radulescu

2 commentaires:

  1. Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir !
    Je suis en admiration devant leurs couvertures. Je me souviens être restée très longtemps sur leur site à regarder toutes les couvertures !
    Je retiens également Le Complexe d'Eden Bellewether ( qui est dans ma WL depuis presque deux ans) et j'aimerais bien découvrir l'auteure Audur Ava Olafsdottir, ses livres me semblent intéressants !

    Et puis surtout merci pour l'info concernant l'origine du nom de la maison d'édition. Je n'aurais jamais su sinon !

    Super article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Le nom Zulma est un prénom féminin qui a connu une tendance au XIXe s. et une Zulma était l'amie de Balzac. L'éditrice voulait un nom féminin pour ne pas avoir à donner son propre nom à sa maison (elle trouvait ça trop prétentieux !).
      Tu as déjà lu des livres publiés chez Zulma ?

      Supprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !