12 nov. 2015

Sœurs Sorcières (trilogie) - Jessica Spotswood

Sœurs Sorcières de Jessica Spotswood
US - The Cahill Witch Chronicles

Edité chez Nathan Jeunesse - 15.90€


- Tome 1, 2013 pour la parution française
titre original : Born Wicked - 2012
- Tome 2, 2014 pour la parution française
titre original : Star Cursed - 2013
- Tome 3, 2015 pour la parution française
titre original : Sisters' Fate - 2014

Ma chère et courageuse Cate,
La sibylle a prédit ceci : à l'aube du XXe siècle trois sœurs atteindront l'âge de décision, et l'une d'elle sera la plus puissante sorcière de tous les temps. 
Cate, je suis si inquiète pour toi. Si, après Maura, Tess est sorcière aussi, il semble hélas probable que vous soyez les sœurs dont parle la prophétie. Tu seras alors traquée par ceux qui voudront se servir de toi.
Cette prophétie dit autre chose encore, bien pire à mes yeux, mais je ne préfère ne pas tout écrire dans ces pages, de crainte qu'elles ne tombent en de mauvaises mains.
Avec tout mon amour,
Maman. 


Cette chronique est garantie sans spoilers, mes braves !

Quelle surprise ! Moi qui n'attendais pas beaucoup de choses de cette saga, j'ai été finalement étonnée et conquise ! Malgré quelques défauts, nous sommes ici face à une trilogie pleine de bonnes choses ; laissez-moi vous expliquer tout cela. 

Commençons par le commencement : le premier tome. Ci-contre, vous avez les deux éditions en version originale, ainsi que le titre que je trouve plus approprié que la traduction française (qui se contente du nom Sœurs Sorcières avec les numéros 1, 2 ou 3 suivants les tomes...). 

En effet, nous suivons l'histoire de Cate et de ses sœurs Maura et Tess, toutes trois Sorcières. Elles doivent dissimuler leurs pouvoirs, sous peine d'être exécutées par les Frères (nous y reviendrons). Cate voit ses pouvoirs comme une malédiction et ne les utilise presque jamais, au contraire de ses sœurs. La première scène du livre est d'ailleurs un exercice de magie auquel se livre la petite Tess dans le jardin, avant d'être réprimandée par son aînée qui craint que quelqu'un la surprenne. Elles doivent être extrêmement prudentes

Prudentes, oui mais pourquoi ? Pourquoi être une Sorcière, c'est mal ? 
Parce que les Frères le disent ! 
Mais qui sont les Frères ? 

C'est là que ça devient intéressant. En plus de nous présenter trois sœurs Sorcières, le livre se base dans un vingtième siècle alternatif où les Puritains contrôlent toute la Nouvelle-Angleterre, rien que ça ! Le mot n'est jamais prononcé, mais sous-entendu. Ces « Frères » sont de noir vêtus, proscrivent les amusements, méprisent les femmes et surtout, surtout, surtout, diabolisent les Sorcières ! On comprend qu'une guerre a opposé les Frères et les Sorcières - peut-être les événements de Salem ? - et ces dernières ont été décimées. Depuis, dans leurs sermons, les Frères font craindre à la population ces créatures inhumaines capables de manipuler à volonté leurs pensées... mais attendez, n'est-ce pas exactement ce que la propagande des Frères fait ?! Bref. 

En plus de dissimuler ses pouvoirs, Cate doit donc s'occuper de ses jeunes sœurs. Leur mère est morte quelques années auparavant et leur père n'est plus que l'ombre de lui-même. Cate s'improvise en figure maternelle malgré son jeune âge - elle n'a que seize ans. Ce rôle lui pèse énormément. 
« Moi aussi, à son âge, j'aimais courir partout à travers le jardin, et j'étais sans doute imprudente avec mes pouvoirs. Mais j'avais Mère pour me surveiller. Désormais, c'est à moi de veiller sur Tess et Maura. Quitte à les brider parfois, comme je dois brider l'enfant fougueuse qui sommeille en moi et qui aimerait tant être libérée. »
Ajoutons à cela qu'à ses dix-sept ans, il y aura sa cérémonie d'intention. Cate devra choisir entre se marier et fonder une famille, ou rejoindre l'ordre des Sœurs, Ces dernières vivent retirées et viennent en aide aux plus démunis. Notre héroïne ne se voit dans aucun de ces deux rôles. Pour elle, son seul destin est de prendre soin de ses sœurs, et ainsi tenir la promesse qu'elle a fait à sa mère mourante. 
Notre jeune Cate est donc bien tourmentée. Mais ce n'est pas terminé ! La découverte d'une terrible prophétie s'additionne à la somme de ses préoccupations... Je ne vous en dis pas plus, le résumé se charge très bien de vous indiquer de quoi il s'agit.

Cate est un personnage très intéressant que l'on verra évoluer tout au long de la trilogie. Substitut de mère, elle développer une tendance à vouloir protéger tout le monde, ce qui la fera souffrir. Elle a de plus en plus de mal à communiquer avec ses petites sœurs qui grandissent et s'éloignent d'elle.
La relation entre sœurs est d'ailleurs l'un des thèmes récurrents. La jalousie insensée et puérile, le désir de se démarquer par tous les moyens des autres tout en les idolâtrant, l'esprit de compétition presque meurtrier mais aussi l'amour fraternel ne sont que des sujets qui traversent ces livres. C'est la première fois que je vois de telles thématiques sont traitées en profondeur et avec justesse dans la littérature jeunesse.

Teddy passionné par le deuxième tome
Cate se fait toujours violence pour écouter sa raison plutôt que son cœur. C'est ainsi qu'en plus de souffrir au sein de sa famille, elle va souffrir en amour... Tombée sous le charme du mauvais prétendant, elle va devoir faire des choix qui vont la déchirer.
Que de malheurs pour cette pauvre héroïne, me diriez-vous ! Oui, elle doit sans cesse faire preuve de force, de courage et surtout accepter de se sacrifier pour ce qu'elle croit juste. Bien qu'on s'attache à elle, c'est toujours rageant d'assister à ses décisions qui font toujours basculer un événement heureux qui aurait pu se produire !
« On dit que les nations sont façonnées par les guerres ; il se pourrait que les femmes aussi »
Dans le tome 2, les actions s'enchaînent sans aucun temps mort. Cate va découvrir de nouveaux lieux et apprendre une nouvelle vie parmi ses semblables. La Prophétie la hante toujours, mais le point principal de ce tome - et par extension du dernier - est cette question lancinante : la fin justifie-t-elle les moyens ? Nombre de nouveaux personnages font leur apparition, avec chacun leurs convictions, leur motivations et leurs idéaux. Ils seront prêts à tout pour triompher, quitte à sacrifier des innocents. Cate va devoir trouver sa place parmi eux, de gré ou de force. La guerre gronde, faut-il encore vivre cacher ou défier l'autorité ? Les rebondissements sont nombreux et il est vraiment impossible de lâcher ce tome, bien plus sombre que le premier.

Le troisième tome
Le troisième et dernier tome apporte une conclusion superbe à l'intrigue... et saura également mettre vos émotions à l'envers. On redécouvre les personnages qui nous sont maintenant familiers sous un nouveau jour, plus humains, plus fragiles. Mais personne ne sera épargné.

Des questions existentielles traversent notre jeune Cate, qui peine à croire en elle face à de nouvelles responsabilités. Elle demeure un personnage touchant et infiniment humain.

Les pages se tournent à une vitesse folle. On passe de la joie aux larmes en un paragraphe. On est emporté dans la frénésie des événements et de la réalisation de la Prophétie qui n'a jamais été aussi proche. Le dénouement est cruel, triste, mais juste.

Sœurs Sorcières est une saga que je ne suis pas prête d'oublier de sitôt. La puissance des péripéties de nos personnages sont menées d'une main de maître par Jessica Spotswood. Comme vous avez pu le constater, les thèmes traités sont multiples : relations fraternelles, amour, pouvoir, condition de la femme... le tout dans une ambiance magique qui n'a rien d'un conte de fée. On vit avec les personnages, partageant leurs souffrances, leurs doutes, leurs combats. Vous serez ensorcelés à coup sûr par le destin de Cate et de ses sœurs. Je ne puis que vous conseiller de vous jeter le plus rapidement possible sur cette superbe trilogie !


2 commentaires:

  1. C'est une trilogie que j'ai beaucoup apprécié, même si certains personnages sont insupportables ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine que tu veux parler de Maura !

      Supprimer

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !