12 oct. 2015

Compte-rendu - Fête du Livre d'Aix-en-Provence



Du 9 au 11 octobre s'est déroulé à la Cité du Livre d'Aix-en-Provence la traditionnelle Fête du Livre. Mettant chaque année un invité prestigieux à l'honneur, cette édition était exceptionnellement placée sous le signe de l'hommage et du souvenir : Henning Mankell, écrivain suédois et auteur phare attendu, est malheureusement décédé des suites d'un cancer la semaine dernière. L’association des Écritures Croisées qui organise la Fête a ainsi invité son éditrice et ses proches collaborateurs pour célébrer ce grand écrivain. 
Durant ces trois jours, j'ai eu l'opportunité de participer avec plusieurs camarades de mon DUT Métiers du livre à l'organisation du Festival. En tant que libraires ou assistants régie, nous avons pu autant interagir avec le public qu'avec les auteurs invités. Ce fut une formidable expérience, très intense et enrichissante ! 


La Fête s'est ouverte sur un vibrant hommage d'Annie Terrier, organisatrice et initiatrice du festival, à propos de Henning Mankell. Elle parle devant un amphithéâtre plein à craquer, et à sa droite Dan Israël, avec qui l'écrivain disparu avait fondé la maison d'édition Le Léopard, son éditrice française Anne Freyer, Robert Johnsson l'un de ses collaborateurs et amis, ainsi que les autres auteurs invités, Katarina Mazetti et Qiu Xiaolong. L'émotion est palpable, et l'hommage réussi. Le public en ressort ému, triste de ne pas avoir pu rencontrer ce formidable auteur, mais touché et curieux devant les autres invités. 
La soirée se conclut sur la lecture des quatre premiers chapitres de L’œil du léopard de Henning Mankell par le comédien Frédéric Pierrot devant une foule attentive. 


Les stands des librairies de Provence, Goulard et Book in Bar sont couverts par les œuvres des auteurs invités. Au fil du week-end, Mankell sera beaucoup demandé. Les enquêtes de son commissaire Wallander sont prisées, ainsi que ses livres non policiers comme Les Chaussures italiennes, Un paradis trompeur... traitant eux aussi du voyage, des inégalités de la société et de l'importance de découvrir d'autres cultures pour mieux se comprendre soi-même. Ces thèmes tenaient très à cœur à Mankell, qui se livre d'ailleurs dans le livre de Kirsten Jacobsen Mankell (par) Mankell où dans son autobiographie Sables mouvants
Les livres des autres auteurs ne sont pas en reste. Parfois inconnus du public, ils sont vite achetés dès la fin des rencontres, conférences ou débats qui rythmaient le week-end, ainsi que pendant les deux séances de dédicaces programmées. 
Amnesty International et Le Monde étaient également présents sur le Salon, invitant à découvrir leurs parutions culturelles et engagées. Le cinéma Lunel n'était pas non plus en reste, proposant chaque soir un film différent initialement choisis par Henning Mankell. 

(à droite) Katarina Mazeti, (concentré sur sa dédicace) Qiu Xiaolong
et leurs traducteurs
Katarina Manzetti (Le mec de la tombe d'à-côté, Entre dieu et moi c'est fini) a séduit par son franc-parler et son humour. L'auteur chinois Qiu Xiaolong a littéralement conquis mes camarades de promo avec sa gentillesse ! Les enquêtes de son détective Chen sont parties très vite. Quant à l'auteure italienne Francesca Melandri (Eva dort, Plus haut que la mer), elle a fédéré l'auditoire lors de débats en français qu'elle maîtrise à la perfection. 


Ces débats ont été clairement les points les plus intéressants du week-end. N'ayant pas pu écouter celui-ci du dimanche sur le thème de l'écriture et de l'engagement, je retiens celui la veille sur la question du langage, son pouvoir, ses limites et sa place aujourd'hui. Les auteurs invités avaient chacun un point de vue, ce moment a été extrêmement enrichissant et, j'espère, a fait réfléchir l'auditoire présent. 

N'ayant découvert que très récemment les livres de Henning Mankell, j'ai été néanmoins très touchée par cette Fête du Livre - hommage. L'ambiance était tout de même animée, joyeuse, menée par l'énergie et la gentillesse des auteurs présents. J'y ai fait beaucoup de belles découvertes, tant au niveau littéraire qu'humain.

Vivement l'édition de l'année prochaine !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Entrez dans la Ronde... n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, je suis toujours ravie de vous lire !